• Du boudin blanc vendu au noir dans le Pays de Caux (Paris-Normandie - 28/12/2012)

    Du boudin blanc vendu au noir dans le pays de Caux

     
    5 contributions

    Publié le vendredi 28 décembre 2012 à 07H27

     

    FRAUDE. Un ancien charcutier cauchois le fabriquait dans son garage.

    C'est dans ce garage que  le boudins étaient confectionnés

    C'est dans ce garage que le boudins étaient confectionnés

     

     

    Les militaires de la brigade de gendarmerie d'Héricourt-en-Caux ont interpellé à son domicile un charcutier retraité d'Ourville-en-Caux, ainsi qu'un de ses anciens salariés, actuellement en arrêt maladie. Sur place, le propriétaire et son assistant non déclaré ont été surpris alors qu'ils confectionnaient 160 boudins blancs dans des conditions d'hygiène déplorables.
    L'affaire a été aussitôt portée à la connaissance de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Le matériel et la production, y compris la matière première (lait, œufs, pain de mie…) ont été saisis, puis détruits pour prévenir d'éventuels risques sanitaires, mais aussi pour éviter la revente ou la consommation.
    Ces « producteurs » agissaient sans vêtement de protection, dans un bâtiment non réfrigéré situé dans la cour du propriétaire. Un plan de travail avait été aménagé parmi l'outillage du garage.
    Pour l'emploi d'un salarié, de surcroît en arrêt de travail, le propriétaire risque d'être poursuivi pour le délit d'exécution d'un travail dissimulé et dissimulation totale ou partielle d'emploi salarié et diverses infractions aux règles sanitaires. Cette enquête est le fruit d'une collaboration efficace entre la brigade de recherches des impôts, de l'Urssaf, de la Sécurité sociale et la brigade de gendarmerie d'Héricourt-en-Caux.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :